somnifères pour dormir : les dangers associés à une utilisation régulière

Les somnifères, malgré leur efficacité apparente, cachent des risques de dépendance et d'effets secondaires. Notre rédaction s'est penchée sur leurs effets secondaires, les facteurs augmentant ces risques et aborde pour vous des solutions naturelles pour retrouver le sommeil.
23 Jan. 2024
Goodnight.life - Rédaction
Temps de lecture : 3 minutes

Les somnifères sont souvent prescrits pour aider les personnes souffrant d'insomnies ou de troubles du sommeil. Ils leur permettent, à court terme, de trouver le repos dont elles ont besoin. Cependant, une utilisation régulière des somnifères n'est pas sans dangers. Ces médicaments peuvent entraîner des effets secondaires graves pour la santé.

Pourquoi les somnifères peuvent-ils devenir un problème ?

Les somnifères, bien qu'efficaces pour aider à l'endormissement et au maintien du sommeil, peuvent présenter des risques pour la santé, en particulier lorsqu'ils sont utilisés régulièrement et sur de longues périodes.

Les effets secondaires des somnifères

Une utilisation régulière de somnifères, en particulier des benzodiazépines et des sédatifs non benzodiazépiniques, peut entraîner divers effets secondaires. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Somnolence durant la journée
  • Vertiges et pertes d'équilibre
  • Troubles de la mémoire et de la concentration
  • Réactions paradoxales, comme l'agitation ou l'anxiété accrue

Si, suite à la prise de somnifères vous ressentez l'un de ces symptômes ou une gêne inhabituelle, consultez votre médecin.

Les somnifères peuvent créer de l'accoutumance et de la dépendance

Une autre préoccupation majeure liée à l'utilisation régulière de somnifères est le risque d'accoutumance et de dépendance. Lorsque le corps s'habitue à la présence d'un médicament, il peut nécessiter des doses de plus en plus importantes pour obtenir le même effet. Cela peut augmenter le risque de dépendance et de syndrome de sevrage lorsque l'on tente d'arrêter le médicament.

🚨 Pour limiter les risques d'accoutumance et de dépendance, utilisez-les comme indiqué. Ne prenez jamais plus que la dose recommandée et n'utilisez pas le médicament plus longtemps que conseillé.

Quand les somnifères deviennent-ils dangereux ?

Certains facteurs peuvent aggraver les dangers liés à l'utilisation de somnifères. C’est par exemple le cas de l’âge, des éventuels problèmes de santé ou encore des autres traitements pris en parallèle.

Les interactions médicamenteuses avec les somnifères

Les somnifères peuvent interagir avec d'autres médicaments, augmentant ainsi le risque d'effets secondaires indésirables. Il est essentiel de parler à votre médecin de tous les médicaments que vous prenez. Si vous suivez un traitement par remèdes naturels ou compléments alimentaires, parlez-en également.

Les conditions médicales préexistantes

Certaines conditions médicales, telles que les troubles respiratoires, les maladies rénales ou hépatiques et les troubles neurologiques, peuvent augmenter les dangers liés à l'utilisation de somnifères. Il est important de discuter de vos antécédents médicaux avec votre médecin avant de commencer un traitement par somnifères.

La conduite après la prise de somnifères

Ne conduisez pas ou n'opérez pas de machines lourdes après avoir pris des somnifères. Ces médicaments peuvent en effet réduire votre vigilance et vos capacités de réaction. Cela peut être dangereux pour vous et les autres usagers.

L'association de somnifères avec l'alcool

Pour votre santé, ne combinez pas les somnifères avec de l'alcool. Le mélange de ces substances peut augmenter les risques d'effets secondaires graves, dont une dépression respiratoire potentiellement mortelle.

Quelles sont les alternatives aux somnifères face aux troubles du sommeil ?

Les effets secondaires et indésirables des somnifères vous inquiètent et vous aimeriez les éviter ? Sachez qu’il existe plusieurs alternatives aux somnifères pour gérer les troubles du sommeil. Certaines sont moins susceptibles de causer des effets secondaires ou d'entraîner une dépendance.

Il vous par exemple possible de suivre des thérapies non médicamenteuses à la place du somnifère. Parmi ces traitements, retrouvez :

  • La thérapie cognitivo-comportementale pour l'insomnie (TCC-I), qui aide à identifier et à modifier les pensées et les comportements qui peuvent contribuer aux troubles du sommeil
  • La relaxation progressive musculaire, qui apprend à détendre les muscles pour favoriser un état de relaxation profonde
  • La pratique de la méditation et de la pleine conscience, qui peut aider à apaiser l'esprit et à se détendre avant de se coucher

Il existe également des remèdes naturels qui peuvent améliorer la qualité du sommeil. Vous pouvez notamment faire une cure de mélatonine, l'hormone naturelle qui aide à réguler le cycle veille-sommeil. Autrement, les infusions à base de plantes (camomille, valériane, passiflore...) ont des propriétés relaxantes et apaisantes. Les huiles essentielles enfin, à l'instar de la lavande, peuvent être utilisées en diffusion ou en massage pour favoriser la détente et le sommeil.

 

Source image

  • Pixabay

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Goodnight.life - Rédaction
GOODNIGHT.LIFE, le média qui rend accessible le sommeil. Rendez-vous dans les Chroniques du Sommeil pour trouver ensemble votre solution pour mieux dormir.
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

articles similaires

maux de tête au réveil (céphalées) et migraines répétées  : quelles sont les causes ?
Se réveiller avec un mal de tête annonce déjà la journée... Malheureusement, ces céphalées matinales sont plus fréquentes qu'on ne…
Lire l’article
clonazépam - rivotril 2 mg : effets secondaires du médicament
Connu sous le nom de Clonazépam, le Rivotril est couramment prescrit pour traiter l'épilepsie et les troubles anxieux. Appartenant à…
Lire l’article
fatigue nerveuse : comment reconnaître les signes de la fatigue mentale ?
Santé mentale sensible, énergie vidée, corps au ralenti... la fatigue nerveuse est une forme d'épuisement psychologique profond. Le moindre effort…
Lire l’article
différents types de cernes sous les yeux : causes et techniques simples pour les faire disparaitre
Ombres indésirables et brunâtres qui apparaissent sous les paupières, les cernes sous les yeux peuvent malheureusement être tenaces. Cause principale…
Lire l’article
1 2 3 13

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories