somnambulisme : quelles sont les causes et traitements de ce trouble du sommeil ?

Le somnambulisme est un trouble du sommeil souvent représenté de manière dramatique dans les films et les séries télévisées. Qui n'a jamais entendu parler d'une personne se levant en pleine nuit, pour accomplir des tâches quotidiennes, les yeux grands ouverts et les bras tendus, mais plongée dans un état de conscience altéré ? Ce phénomène, loin d'être une simple curiosité, soulève de nombreuses questions sur les mécanismes du sommeil et les causes profondes qui le déclenchent.
8 Mar. 2024
Chloé
Temps de lecture : 4 minutes

Lorsqu'on parle de somnambulisme, l'image qui vient souvent à l'esprit est celle d'une personne se déplaçant avec les yeux ouverts, dans un état de semi-conscience. Et, une fois réveillée, elle serait incapable de se souvenir de ses actions. La réalité est cependant plus nuancée et les causes du somnambulisme plus profondes.

Quand et comment se manifeste un épisode de somnambulisme ?

Un épisode de somnambulisme survient le plus souvent au cours du premier tiers du sommeil. De plus, c'est généralement durant les phases de sommeil profond et de sommeil paradoxal que les crises ont lieu. Alors qu'un épisode de somnambulisme varie grandement d'une personne à l'autre, il peut durer de quelques minutes à une demi-heure.

La particularité du somnambulisme dans l'état du dormeur : ce dernier est dans un état intermédiaire entre le sommeil et l'éveil. Bien que ses yeux soient ouverts et qu'il puisse déambuler dans son logement et effectuer des tâches plus complexes (manger, s'habiller, sortir de chez soi...), sa conscience de l'environnement et sa capacité à enregistrer des souvenirs sont grandement diminuées.

Malgré l'aspect parfois inoffensif ou même comique de ces actions, le somnambulisme peut s'avérer dangereux. Le risque de blessures est réel, surtout lorsque la personne tente de sortir de son domicile ou d'effectuer des tâches qui requièrent une certaine vigilance (cuisiner, par exemple).

Quels sont les symptômes du somnambulisme ?

Le somnambulisme ne se limite pas à la déambulation dans la maison. Si les déplacements nocturnes, où le somnambule se lève et marche pendant le sommeil profond, sont la caractéristique la plus connue du somnambulisme, une crise de somnambulisme se caractérise par une série de symptômes :

  • Les yeux ouverts : les somnambules ont un regard vitreux, signe qu'il n'est pas pleinement éveillé.
  • Réalisation de tâches : en pleine crise, les somnambules peuvent se mettre à faire certaines actions quotidiennes, comme faire le ménage, s'habiller, conduire...
  • Comportement inapproprié : dans certains cas, les somnambules peuvent avoir des comportements incongrus, comme uriner dans des endroits inadaptés.
  • Difficulté à être réveillé et confusion d'esprit : il est compliqué de réveiller un somnambule. Et, lorsqu'il reprend ses esprits, il peut être désorienté plusieurs minutes.

N'ayant aucune idée de ce qu'il fait en crise de somnambulisme, il est courant qu'une personne somnambule n'ait aucun souvenir de ses actions nocturnes. Dans ce cas, on parle d'amnésie passagère.

Quelles sont les causes du somnambulisme durant l'enfance ?

Quelles sont les causes du somnambulisme durant l'enfance ?

Le somnambulisme durant l'enfance est relativement courant. Selon la Fondation Sommeil, il toucherait 10 à 15 % des enfants de 6 à 15 ans. Aussi, le somnambulisme est un état bénin et est souvent considéré comme une partie normale du développement des enfants. Cependant, le somnambulisme chez les enfants a toujours une ou plusieurs causes.

💡 A ce jour, la recherche n'a pas clairement identifié les causes du somnambulisme chez l'enfant. Les premières données sont encore à l'état d'hypothèse.

D'un point de vue génétique tout d'abord, un enfant dont les parents étaient sujets aux crises de somnambulisme durant leur jeunesse aura plus de chance d'y être confronté. Si les études sont rares, cette observation suggère une composante héréditaire significative.

Les maladies et troubles du sommeil pourraient aussi conduire à des épisodes de somnambulisme chez l'enfant. Aussi, toutes les sources de perturbations du rythme de sommeil seraient un facteur de déclenchement du trouble :

  • Les terreurs nocturnes ;
  • Les difficultés d'endormissement ;
  • Les horaires de sommeil irréguliers ;
  • Un manque de sommeil ;
  • Le retrait d'une sieste...

Le stress et l'anxiété pourraient aussi déclencher des épisodes de somnambulisme chez les enfants. Un changement dans le quotidien ou un événement marquant peuvent engendrer du stress chez l'enfant comme une rentrée scolaire, un déménagement...

Bien que le somnambulisme paraisse inquiétant pour les parents, dans la majorité des cas, les enfants le dépassent avec le temps et sans nécessiter de traitement médical.

Comment éviter les crises de somnambulisme chez l'adulte ?

Plus rares, les causes du somnambulisme chez les adultes sont en partie similaires aux enfants.

💡 A noter que le somnambulisme adulte touche autant les femmes que les hommes.

Comment éviter les crises de somnambulisme chez l'adulte ?

1. Déterminer les causes du somnambulisme adulte

Comme chez l'enfant, le stress, l'anxiété, la fatigue et les troubles du sommeil, dont les parasomnies et le syndrome des jambes sans repos, peuvent favoriser les crises de somnambulisme. Toutefois, d'autres facteurs aggravants peuvent augmenter ce trouble du comportement en sommeil, tels que :

  • La prise de médicaments ou somnifères ;
  • Une consommation excessive d'alcool ;
  • L'usage de drogues.

💡 En cas de somnambulisme suspecté, il peut être utile de tenir un journal de sommeil pour repérer les événements qui précèdent les crises de somnambulisme.

2. Prendre des mesures de sécurité et agir sur les causes

La cause du somnambulisme définie, il est important pour l'adulte d'agir. Aussi, il est nécessaire d'évacuer le stress avant de dormir. Les exercices de relaxation et la cohérence cardiaque peuvent aider le somnambule. Ces techniques limiteront l'usage de médicaments et favoriseront un sommeil plus serein.

En attendant la fin des crises de somnambulisme chez l'adulte, il est important de veiller à la sécurité du dormeur afin d'éviter les blessures pendant les épisodes. Cela peut inclure :

  • L'installation de barrières aux escaliers ;
  • Un verrouillage des portes et des fenêtres ;
  • L'éloignement des objets dangereux ou des obstacles.

En suivant ces conseils et en travaillant de concert avec un spécialiste du sommeil, il est possible de réduire la fréquence et la sévérité des crises de somnambulisme chez l'adulte.

Que faire si quelqu'un que je connais fait une crise de somnambulisme ?

Si vous vous trouvez face à quelqu'un en pleine crise de somnambulisme, restez calme. Aussi, ne réveillez pas le somnambule. Ce réveil brusque peut provoquer confusion, désorientation, voire agressivité. Il est donc préférable de guider le somnambule vers son lit, si possible. La douceur est également de mise. Parlez calmement si vous devez interagir avec le somnambule.

👉 Si les épisodes de somnambulisme sont fréquents ou représentent un danger pour la personne ou pour les autres, consultez un spécialiste du sommeil.

Souvent bénin, retenez que le somnambulisme peut être géré avec des mesures préventives et une bonne hygiène de sommeil. S'il est fréquent chez l'enfant, il doit disparaître à l'âge adulte. En cas de doute ou de situations répétées et préoccupantes, l'avis d'un médecin est indispensable.

 

Source images

  • Banque d'images Canva

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Chloé
Passionnée par le monde mystérieux du sommeil, je suis rédactrice web SEO pour Goodnight.life, le guide incontournable pour tous ceux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs nuits. 💤 Grâce à ma veille permanente, je vous offre des articles approfondis sur les troubles du sommeil, les méthodes éprouvées pour un repos optimal et les innovations récentes dans le domaine. Mon credo ? La pertinence de l'article et la fiabilité des sources, le tout pour vous fournir les clés d'un sommeil réparateur. 🗝️
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

articles similaires

maux de tête au réveil (céphalées) et migraines répétées  : quelles sont les causes ?
Se réveiller avec un mal de tête annonce déjà la journée... Malheureusement, ces céphalées matinales sont plus fréquentes qu'on ne…
Lire l’article
clonazépam - rivotril 2 mg : effets secondaires du médicament
Connu sous le nom de Clonazépam, le Rivotril est couramment prescrit pour traiter l'épilepsie et les troubles anxieux. Appartenant à…
Lire l’article
fatigue nerveuse : comment reconnaître les signes de la fatigue mentale ?
Santé mentale sensible, énergie vidée, corps au ralenti... la fatigue nerveuse est une forme d'épuisement psychologique profond. Le moindre effort…
Lire l’article
différents types de cernes sous les yeux : causes et techniques simples pour les faire disparaitre
Ombres indésirables et brunâtres qui apparaissent sous les paupières, les cernes sous les yeux peuvent malheureusement être tenaces. Cause principale…
Lire l’article
1 2 3 13

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories