les principales conséquences du manque de sommeil à long terme sur la santé : diabète, prise de poids...

Imaginez-vous un matin où le réveil sonne, après une nuit où chaque minute de sommeil est comptée. Vous ouvrez les yeux, le corps lourd, l'esprit embrumé. Ce scénario, familier pour beaucoup, est souvent le résultat d'un manque de sommeil chronique, une condition pas si anodine que cela. Malheureusement, le sommeil insuffisant n’est pas juste une question d'heures de sommeil manquées. C'est un état qui, accumulé nuit après nuit, transforme votre quotidien, altère votre humeur, diminue vos performances au travail et impacte fortement votre santé tant physique que psychologique.
24 Mai. 2024
Chloé
Temps de lecture : 5 minutes

🔥 L'article en bref - Symptômes, conséquences et solutions face au manque de sommeil

Les conséquences du manque de sommeil sur la santé physique et mentale peuvent être profondes et variées, à court et à long terme.

Les conséquences néfastes communes d'un sommeil de mauvaise qualité sont :

  • Somnolence diurne ;
  • Troubles de la mémoire ;
  • Difficulté à s'organiser au quotidien, même pour des tâches simples ;
  • Douleurs musculaires ;
  • Développement de maladies graves : diabète, hypertension artérielle ;
  • Prise de poids ;
  • Maladie cardiovasculaire, AVC ;
  • Irritabilité ;
  • Dépression...

Le manque de sommeil dû à une mauvaise hygiène de vie ou à des troubles du sommeil sévères est un cercle vicieux. Sur le long terme, vous pouvez aussi développer une forme d'apnée du sommeil.

Malheureusement, la durée du sommeil moyenne diminue chaque année un peu plus en France. En 2024, les Français dorment environ 6 h 42 par nuit, ce qui est insuffisant.

Le manque de sommeil peut-il entraîner la mort ?

Cette question semble quelque peu extrême, mais les liens entre un manque de sommeil sévère et des issues fatales ont été étudiés avec sérieux par la communauté scientifique.

Conclusion : une privation prolongée de sommeil ne conduit pas directement à la mort. Toutefois, l'augmentation de la dette de sommeil augmente significativement le risque de maladies graves qui peuvent réduire l'espérance de vie.

En effet, cette accumulation de fatigue peut exacerber ou mener à des conditions chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires. Une étude récente a révélé que dormir moins de six heures par nuit sur une longue période peut presque doubler le risque de développer ces maladies. La privation de sommeil est également liée à l'augmentation des hormones du stress, ce qui peut augmenter le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

💡 Si le sommeil évolue avec l'âge, un adulte a besoin entre 7 et 9 heures de sommeil par nuit.

Quelles sont les conséquences psychologiques du manque de sommeil ?

Quelles sont les conséquences psychologiques du manque de sommeil ?

Le manque de sommeil a un impact significatif sur la santé mentale. Parmi les troubles psychologiques fréquemment associés au manque de sommeil chronique, nous retrouvons l'anxiété et la dépression. Mais pas que.

Les troubles de l’humeur, comme la bipolarité, montrent souvent des symptômes exacerbés en cas de sommeil insuffisant. Les recherches indiquent que le manque de sommeil peut dérégler les hormones du stress, comme le cortisol, ce qui peut influencer de manière négative l'humeur et le bien-être.

Ces anxiétés répétées induites par le manque de sommeil ne sont que le début du cercle vicieux. En vous empêchant de dormir, ces états nuisent à la qualité du sommeil qui exacerbe les troubles de l’humeur. En fin de course, des journées de plus en plus difficiles à surmonter et un sentiment de débordement : c'est l'overthinking.

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil sur le cerveau ?

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil sur le cerveau ?

Le cerveau est très vulnérable aux effets du manque de sommeil. Premièrement, le manque de sommeil affecte la capacité du cerveau à consolider la mémoire et à apprendre de nouvelles informations. Effectivement, retenez que pendant la nuit, le cerveau passe par des phases de consolidation où les souvenirs et les compétences apprises pendant la journée sont encodés et stockés. Avec un sommeil insuffisant, ces processus sont interrompus. Ce repos incomplet peut notamment entraîner des difficultés d'apprentissage de ses leçons le soir ou de nouveaux processus en milieu professionnel.

Deuxièmement, les insomnies répétées réduisent la taille de certaines régions cérébrales. C'est principalement le cas de celles impliquées dans le jugement et la prise de décision. Deviendrez-vous bête si vous ne dormez pas ? Non ! En revanche, il semblerait que les individus privés de sommeil montrent une diminution de leur capacité à prendre des décisions rationnelles.

En plus de ces impacts cognitifs, le manque de sommeil prolongé peut induire des changements structurels dans le cerveau. Des études ont montré que la privation de sommeil peut réduire la densité de la matière grise dans des régions cruciales pour le traitement des émotions et la régulation de l'humeur.

👉 En diminuant les capacités cognitives, les troubles chroniques du sommeil touchent directement les fonctions psychologiques et donc, les troubles de l’humeur et la susceptibilité au stress.

Comment le manque de sommeil prolongé impacte votre quotidien ?

Les conséquences d'un manque de sommeil sont multiples. Parfois, ces signes sont extérieurs et parfaitement visibles comme la prise de poids et l'apparition précoce de rides. Certaines fois en revanche, c'est le corps qui tire la sonnette d'alarme.

Le manque de sommeil répété favorise la prise de poids

Prise de poids

L'organisme est l'une des premières victimes de l'insomnie chronique. Pourquoi ? Parce que les études montrent que les personnes qui ont moins de cinq heures de sommeil par nuit ont tendance à prendre plus de poids que celles qui dorment bien. Ce phénomène est dû, en partie, à la manière dont le sommeil régule les hormones de l'appétit comme la leptine et la ghréline. Un manque de sommeil perturbe cette régulation, augmentant la sensation de faim et l'attirance pour les aliments gras et sucrés.

💡 Si vous manquez de sommeil et que les symptômes évoqués vous parlent ? Régulez votre alimentation avant de vous coucher et en journée.

Signes visibles sur une peau fatiguée

Une autre conséquence du manque de sommeil prolongé qui indique au corps qu'il est temps de reprendre les choses en main est la diminution de l'éclat de la peau, l'apparition de cernes profonds ou encore une éruption cutanée soudaine. Si on vous dit que "vous avez mauvaise mine aujourd'hui", ce n'est pas pour rien !

💡 L'heure du coucher idéale est comprise entre 22 et 23 h.

Il affecte plusieurs aspects de la vie quotidienne, rendant les tâches habituelles plus difficiles et diminuant la qualité de vie.

Augmentation du risque de maladies cardiovasculaires

Le manque de sommeil prolongé a des répercussions qui s'étendent bien au-delà des symptômes immédiats de fatigue et de léthargie. Un temps de sommeil réduit est effectivement lié à un risque accru de maladies cardiovasculaires. Le manque de repos peut entraîner une augmentation de la pression artérielle et de l'inflammation, deux facteurs de risque majeurs pour les maladies cardiaques. Dormir moins que le nombre d'heures par nuit recommandé peut aussi augmenter les niveaux de substances chimiques inflammatoires dans le corps, ce qui accélère les processus qui mènent aux maladies cardiovasculaires.

Défenses immunitaires diminuées

Enfin, un manque de sommeil chronique affaiblit le système immunitaire, rendant les individus plus susceptibles de tomber malades. Une étude a révélé que ceux qui dorment moins de six heures par nuit sont presque trois fois plus susceptibles de développer un rhume.

Des recherches parallèles ont montré que la privation de sommeil chronique altère gravement les fonctions vitales du corps, notamment le système immunitaire. Le corps est alors plus vulnérable aux infections, car les lymphocytes et les anticorps, essentiels pour combattre les infections et les virus, sont produits en quantité moindre.

💡 Vous aurez donc compris que le manque de sommeil entraîne un dérèglement total du corps et du cerveau. Les performances cognitives sont mises sur pause, la motivation et la santé s'essoufflent jour après jour.

Contre le manque de sommeil et ses conséquences parfois irréversibles sur l'organisme, la première solution est de consulter votre médecin. Autrement, vous lutterez et réduirez votre déficit de sommeil avec ces 8 habitudes de bon sens pour retrouver un sommeil de qualité.

 

 

Sources images

  • Banque d'images Canva
  • Idéogram - Goodnight.life

Références

  • Examining sleep deficiency and disturbance and their risk for incident dementia and all-cause mortality in older adults across 5 years in the United States : étude
  • INSERM : https://www.inserm.fr/dossier/insomnie/
  • Prolonged sleep duration as a marker of early neurodegeneration predicting incident dementia : étude

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Chloé
Passionnée par le monde mystérieux du sommeil, je suis rédactrice web SEO pour Goodnight.life, le guide incontournable pour tous ceux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs nuits. 💤 Grâce à ma veille permanente, je vous offre des articles approfondis sur les troubles du sommeil, les méthodes éprouvées pour un repos optimal et les innovations récentes dans le domaine. Mon credo ? La pertinence de l'article et la fiabilité des sources, le tout pour vous fournir les clés d'un sommeil réparateur. 🗝️
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

articles similaires

l'anxiolytique temesta - lorazépam 1 mg ou 2,5 mg : quels sont les effets secondaires de ce médicament ?
Le Temesta, connu sous le nom de lorazépam, est couramment prescrit pour ses propriétés anxiolytiques face aux troubles de l'anxiété.…
Lire l’article
comment éviter de baver en dormant et les raisons de la salivation excessive la nuit
Se réveiller avec un oreiller humide à cause de la bave... ce n'est jamais agréable. Pourtant, si baver pendant le…
Lire l’article
comment vivre avec le syndrome de fatigue chronique encéphalomyélite myalgique em/sfc
Le syndrome de fatigue chronique (SFC), ou encéphalomyélite myalgique, affecte 17 à 24 millions de personnes dans le monde. Cette…
Lire l’article
crispation de la mâchoire et bruxisme nocturne, quel est ce phénomène ?
Trouble méconnu affectant la mâchoire, le bruxisme est un serrement ou grincement des dents involontaire. Alors que les enfants sont plus…
Lire l’article
1 2 3 12

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories