comment surviennent les épisodes de paralysie du sommeil ?

Trouble à la frontière entre le sommeil et l'éveil, la paralysie du sommeil a longtemps alimenté l'imaginaire collectif, donnant naissance à divers mythes et légendes. Dans certaines cultures, la paralysie du sommeil est apparentée à une visite nocturne d'esprits malveillants. Dans l'Islam, elle est souvent associée à la présence de djinns, des êtres surnaturels capables d'influencer le monde physique et spirituel. En Europe médiévale, la paralysie du sommeil était fréquemment attribuée à des incubes et succubes venant oppresser les dormeurs. Dans les traditions nordiques, un être appelé Mara était dit provoquer ces épisodes, donnant naissance au terme « cauchemar » en français.
22 Mar. 2024
Chloé
Temps de lecture : 5 minutes

Chaque explication, qu'elle soit tirée de la paralysie du sommeil dans l'Islam ou des croyances nordiques, reflète les tentatives humaines de donner un sens à ce qui échappe à notre contrôle. Derrière ces interprétations, se cachent les mécanismes complexes de notre cerveau que la science a permis de démystifier. Ce phénomène serait lié au sommeil paradoxal et à une désynchronisation entre le cerveau et le corps.

Définition : qu'est-ce que la paralysie du sommeil ?

Qu'est-ce que la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil se manifeste par une incapacité temporaire à bouger ou à parler en phase de sommeil. Un épisode de paralysie du sommeil survient généralement en phase d'endormissement ou au réveil. Durant ces instants, bien que pleinement conscient, l'individu se retrouve piégé dans un corps inerte.

Cette expérience est étroitement liée au sommeil paradoxal, caractérisé par une activité cérébrale intense et des rêves vivides. Lorsque tout se passe bien en phase de sommeil paradoxal, la configuration physique et physiologique du dormeur est la suivante :

  • Les muscles sont relâchés à l'exception de ceux permettant la respiration et les mouvements oculaires ;
  • Un état d'atonie musculaire (paralysie naturelle) qui empêche de mettre en pratique les actions rêvées et qui protège le dormeur.

Seulement, lorsque l'individu reprend conscience avant que l'atonie musculaire ne soit levée ou si elle survient prématurément, il entre en paralysie du sommeil. Les symptômes de la paralysie du sommeil sont bien souvent une sensation d'oppression et des hallucinations.

👉 Bien que la paralysie du sommeil puisse être une source d'angoisse intense, elle est généralement bénigne, sans conséquence sur la santé physique et mentale.

Quels sont les causes et les facteurs de risques de la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil isolé ou produit dans le cadre de pathologies plus complexes, telles que la narcolepsie, souvent associée à la cataplexie. Les chercheurs pensent également que cette désynchronisation peut être exacerbée par :

  • Le manque de sommeil ;
  • Un trouble du sommeil sous-jacent : narcolepsie, apnée du sommeil et l'insomnie ;
  • Les troubles de l'humeur : stress, anxiété, dépression ;
  • Un rythme de sommeil irrégulier.

Il se pourrait également que la position de sommeil puisse être un facteur de risque. Dormir sur le dos semble notamment favoriser les épisodes de paralysie du sommeil, probablement en raison de la manière dont cette position peut affecter la respiration et la transition entre les phases de sommeil.

Quels types d'hallucinations sont provoquées lors d'un épisode de paralysie du sommeil ?

Les hallucinations comptent parmi les symptômes les plus courants de la paralysie du sommeil. C'est même un symptôme récurrent dans 75 % des cas. Au cours d'un épisode de paralysie du sommeil, les hallucinations (visuelles, auditives, tactiles, olfactives ou gustatives) se manifestent sans aucun stimulus extérieur réel.

Les hallucinations tactiles sont fréquentes durant un épisode de paralysie du sommeil

Hallucinations visuelles

Paralysée, la personne entrevoit des figures menaçantes (des ombres ou des silhouettes), interprétées comme des intrus dans la chambre. Des motifs abstraits ou des lumières inhabituelles peuvent également apparaître, contribuant à l'ambiance surréaliste de l'expérience.

Hallucinations auditives

La peur de la paralysie du sommeil est aussi présente lorsque le dormeur "entend" des sons indistincts. Ici, il semble percevoir des chuchotements, des cris, des bruits de pas ou de la musique. Pendant le sommeil, l'hallucination auditive crée une atmosphère étrange et effrayante.

Hallucinations tactiles

Une personne qui fait une paralysie du sommeil peut également avoir la sensation d'être touchée, de ressentir une pression ou même un étouffement. Certaines personnes ayant expérimenté cette paralysie décrivent se sentir tirés, secoués ou oppressé, comme si une présence était assise sur leur poitrine. Cette hallucination démontre un sentiment de vulnérabilité.

Hallucinations olfactives et gustatives

Bien que moins communes, certaines personnes rapportent percevoir des odeurs désagréables ou inhabituelles et des goûts étranges durant leurs épisodes de paralysie du sommeil.

Notez que ces hallucinations, bien qu'effrayantes, sont un produit de l'esprit tentant de donner un sens à l'état de semi-conscience et d'immobilité. Elles ne sont pas réelles et ne causent aucun dommage sur la santé.

Que faire en cas de paralysie du sommeil ?

Les expériences de paralysies du sommeil sont souvent perçues comme terrifiantes. Il existe cependant des stratégies pour gérer les épisodes lorsqu'ils surviennent.

4 réflexes à avoir lors d'une paralysie du sommeil

La plus importante des choses à faire est de rester le plus calme possible. Rappelez-vous que la paralysie du sommeil est temporaire et inoffensive. La panique ne fera qu'intensifier les sensations désagréables.

👉 Ce conseil fonctionne aussi si vous dormez en couple et que votre partenaire est en plein épisode de paralysie du sommeil.

Puis, concentrez-vous sur votre respiration en respirant lentement et profondément pour calmer votre esprit et votre corps. Une fois plus serein, essayez de bouger progressivement en commençant les orteils, les doigts et les muscles faciaux. Cela peut vous aider à briser l'état de paralysie.

Enfin, évitez de lutter avec force. Ne tentez pas de bouger ou de parler brusquement, car cela pourrait augmenter votre détresse. Concentrez-vous plutôt sur des mouvements légers et progressifs jusqu'à ce que l'épisode passe.

Prévenir la paralysie du sommeil

Si vous êtes sujet aux paralysies du sommeil, évitez de dormir sur le dosAussi, privilégiez une position de sommeil latérale ou ventrale.

D'autre part, tâchez de tenir un journal de sommeil. Il vous aidera à identifier les modèles ou les habitudes qui précèdent les épisodes de paralysie du sommeil. Dans ce bloc-notes, inscrivez-y ce que vous mangez, votre activité physique, votre état émotionnel et les heures de sommeil.

Consulter le bon médecin

Face à des épisodes récurrents de paralysie du sommeil, commencez par consulter votre médecin traitant. Après un premier diagnostic, il pourra vous diriger vers des spécialistes de la médecine du sommeil qui effectueront des examens approfondis.

Si les paralysies du sommeil sont engendrées par des facteurs psychologiques, faites appel à un psychologue ou à un psychiatre. La thérapie cognitive-comportementale (TCC-I) s'est notamment révélée efficace dans la gestion de l'insomnie et peut aider à atténuer les paralysies du sommeil.

Durée et traitement : comment soigner une paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil est un trouble bénin. Aussi, cette expérience passagère est sans gravité sur la santé. Sa durée variant de quelques secondes à quelques minutes, il n'existe pas de traitement particulier. La prise de médicaments est donc très rare.

Si vous cherchez néanmoins à minimiser les impacts de la paralysie du sommeil, tâchez d'ajuster votre hygiène de sommeil. Pour les cas les plus sévères, des interventions médicales peuvent être conseillées.

En cas de stress ou d'anxiété, des techniques de gestion du stress et de relaxation peuvent être bénéfiques. La pratique régulière de la méditation, du yoga peut aider à apaiser l'esprit et à prévenir les épisodes de paralysie du sommeil.

 

Source images

  • Banque d'images Canva

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Chloé
Passionnée par le monde mystérieux du sommeil, je suis rédactrice web SEO pour Goodnight.life, le guide incontournable pour tous ceux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs nuits. 💤 Grâce à ma veille permanente, je vous offre des articles approfondis sur les troubles du sommeil, les méthodes éprouvées pour un repos optimal et les innovations récentes dans le domaine. Mon credo ? La pertinence de l'article et la fiabilité des sources, le tout pour vous fournir les clés d'un sommeil réparateur. 🗝️
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

articles similaires

maux de tête au réveil (céphalées) et migraines répétées  : quelles sont les causes ?
Se réveiller avec un mal de tête annonce déjà la journée... Malheureusement, ces céphalées matinales sont plus fréquentes qu'on ne…
Lire l’article
clonazépam - rivotril 2 mg : effets secondaires du médicament
Connu sous le nom de Clonazépam, le Rivotril est couramment prescrit pour traiter l'épilepsie et les troubles anxieux. Appartenant à…
Lire l’article
fatigue nerveuse : comment reconnaître les signes de la fatigue mentale ?
Santé mentale sensible, énergie vidée, corps au ralenti... la fatigue nerveuse est une forme d'épuisement psychologique profond. Le moindre effort…
Lire l’article
différents types de cernes sous les yeux : causes et techniques simples pour les faire disparaitre
Ombres indésirables et brunâtres qui apparaissent sous les paupières, les cernes sous les yeux peuvent malheureusement être tenaces. Cause principale…
Lire l’article
1 2 3 13

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories