sommeil de bébé entre 6 mois et 1 an : le décryptage sur les habitudes de sommeil

Alors que votre bébé de 6 mois grandit et s’épanouit de jour en jour depuis sa naissance, vous avez sûrement remarqué la même évolution pour son sommeil. Il y a quelques mois à peine, il dormait presque toute la journée. Maintenant, il reste éveillé plus longtemps est il faut dire que c’est bien agréable, surtout lorsqu’il fait ses nuits. En plus des changements alimentaires notables, quelles sont les prochaines étapes normales du développement de son sommeil ?
6 Juin. 2023
Chloé
Temps de lecture : 5 minutes

Bébé commence à se déplacer à droite à gauche, à gambader un peu partout, à s’exprimer… peut-être repenserez-vous avec nostalgie à ses premiers mois lorsqu’il dormait quasiment toute la journée ? Une chose est certaine, son rythme de sommeil n’a pas fini d’évoluer entre ses 6 mois et ses 12 mois.

Sommeil du bébé de 6 mois à 12 mois : quelle durée ?

Entre les 6 mois et les 12 mois du bébé, il est possible de diviser l’évolution de son sommeil par tranche de 3 mois.

Le sommeil du bébé de 6 mois à 9 mois

Chez le bébé de 6 mois et ce, jusqu’à 12 mois environ, le sommeil est encore fragmenté. Si le bébé de 6 mois à 1 an dort en moyenne 8 à 10 heures par nuit, il fait entre 2 et 3 siestes par jour. Au total, les bébés entre 6 et 12 mois dorment plus ou moins 15 heures par jour. Chez les bébés de 6 à 9 mois, le sommeil est constitué de cycles plus courts que ceux de l’adulte, généralement compris en 80 et 100 minutes. Ainsi, un réveil en milieu de nuit n’est pas forcément le signe d’un problème, mais peut simplement correspondre à la fin d’un cycle de sommeil.

Parce que chaque bébé et chaque enfant est différent, la durée de ses siestes journalières varie grandement d’un enfant à un autre. Si elles sont d’une vingtaine de minutes pour certains, elles peuvent facilement atteindre les 3 heures pour d’autres.

Attention : Aux alentours du 7e mois et jusqu’au 11e mois, le très jeune enfant, encore bébé, est sujet à des troubles du sommeil à cause de sa peur de la séparation. Si cette période est normale dans le développement de l’enfant, les parents l’aideront à passer cette étape en le rassurant et en le câlinant avant de le mettre au lit.

Normalement, entre 6 mois et 12 mois, tous les bébés font leurs nuits. Pour les plus précoces et le plus grand bonheur des parents, un sommeil calme peut apparaître dès le quatrième mois.

Le sommeil du bébé de 9 mois à 12 mois

À mesure qu’il grandit, le nourrisson peut rester de plus en plus longtemps sans manger, car il emmagasine plus d’énergie. C’est pourquoi il peut dormir un peu moins longtemps qu’à 6 mois, 8 mois ou encore 9 mois. Aussi à partir de 10 mois environ et jusqu’à ses 12 mois, le bébé entre 11 heures et 14 heures par jour. À cet âge, le sommeil de votre bébé est rythmé par 2 siestes au cours de la journée et une bonne nuit de sommeil.

En grandissant, votre enfant peut devenir capricieux et ne plus vouloir faire la sieste. Ces premières crises peuvent apparaître vers 10 mois. Si la situation se présente, il est préférable de ne pas céder ni de retarder l’heure du coucher. Votre bébé de 10 mois a besoin de faire au moins 2 siestes par jour en plus de bien dormir la nuit. Aussi, il n’est pas encore en âge de se passer de ce repos au cours de la journée.

Tableau du sommeil d’un bébé entre 6 et 12 mois

Les jeunes parents peuvent s’appuyer sur ce tableau récapitulatif pour comprendre les cycles du sommeil de leur enfant.

Sommeil de bébé de 6 à 9 mois Sommeil de bébé de 9 à 12 mois
Rythme de sommeil Majoritairement la nuit avec 2 siestes pendant la journée Majoritairement la nuit avec 2 siestes plus courtes pendant la journée
Durée du sommeil Environ 12 à 14 heures par jour Environ 11 à 14 heures par jour
Cycle du sommeil Le sommeil actif continue de diminuer et représente environ 25 % du sommeil total Le sommeil actif représente environ 20 % du sommeil total
Durée du cycle Environ 80 à 100 minutes Environ 90 à 120 minutes

 

Sommeil actif - définition : Le sommeil actif chez le bébé est comparable au sommeil paradoxal chez l’adulte, c’est-à-dire la phase de sommeil pendant laquelle les rêves sont les plus fréquents et le cerveau est le plus actif. Pendant cette phase de sommeil actif, les bébés bougent souvent, peuvent sourire, froncer les sourcils et faire des bruits de succion. Comme chez les adultes, leurs yeux peuvent rouler sous les paupières fermées.

Entre sa naissance et ses 6 mois, les cycles de sommeil, mais aussi le rythme de sommeil de votre enfant, évoluent beaucoup plus vite. Si entre 0 et 3 mois le sommeil des bébés est de 14 à 16 par jour, il passe de 12 à 15 heures par jour en moyenne entre 3 et 6 mois.

L'évolution du sommeil d'un enfant à partir de 1 an et plus : comment de temps doit-il dormir ?

Votre bébé est désormais un enfant, mais la qualité et le suivi de son sommeil sont tout aussi importants qu’avant. Maintenant que votre bébé marche, court, joue et se dépense de plus en plus, le sommeil lui est d’autant plus nécessaire pour récupérer de ces folles journées.

Le sommeil d’un bébé de 1 an se rapproche un peu plus de celui d’un adulte. Jusqu’à l’âge de 3 ans néanmoins, il lui faudra beaucoup de repos. Comptez en moyenne 8 à 12 heures de sommeil par nuit et une à deux siestes pendant la journée. Enfin, la sieste du matin disparaît quand votre enfant grandit.

L’organisation du sommeil chez l’enfant : quand mettre en place une routine de sommeil pour bébé ?

Dans l’idéal, une routine de sommeil se met en place dès le plus jeune âge de l’enfant et tous les soirs avant le coucher. De cette manière, il prendra l’habitude de s’endormir à heures régulières, même si ses horaires de lever et de coucher évolueront avec l’âge.

Idées de routines de sommeil pour un enfant

La routine que vous établirez consiste en un enchaînement de plusieurs activités relaxantes avec votre bébé, et ce, à tout âge, à 6 mois, 9 mois ou même 12 mois. Ce rituel peut par exemple se composer de la façon suivante :

  • Lecture d’une histoire
  • Chant d’une comptine
  • Allumage d’une veilleuse
  • Fermeture des volets
  • Un bisou juste avant le coucher

Retenez surtout que ce ne sont pas les activités en elles-mêmes qui joueront sur l’efficacité de la routine, mais plutôt de la façon dont elles sont réparties. L’objectif est que l’enfant associe naturellement la routine au coucher pour trouver facilement le sommeil. Aussi, quand bébé a sommeil et présente des signes de fatigue (il pleure, il devient grincheux, il se frotte les yeux...) couchez-le, même s’il n’a pas son histoire du soir pour cette fois.

Apprendre son bébé à se rendormir seul lorsqu’il se réveille ou à le laisser pleure un peu pendant un sommeil agité peut également être positif pour son développement. Attention cependant : cela ne constitue pas une solution pour aider bébé à faire ses nuits.

Ce qu’il faut éviter pour ne pas perturber le sommeil d’un bébé

Si un grand nombre d’activités sont réalisables avec votre enfant et favorisent le sommeil, évitez les occupations trop excitantes comme les jeux sur les écrans. Si votre enfant réclame un téléphone ou une tablette, tâchez de lui proposer une alternative sans le brusquer pour faciliter son coucher.

D’autres comportements parentaux, faute d’information, contribuent également au développement de troubles du sommeil chez l’enfant :

Faire dormir l’enfant dans la chambre des parents : installez le lit de votre enfant dans la chambre parentale les premiers mois, mais habituez-le rapidement à dormir dans sa chambre Endormir l’enfant avec une tétine ou un biberon : si l’enfant le perd dans son sommeil, cela peut le réveiller la nuit

Arrêter toutes les discussions et bruits environnants dès que le bébé est au lit : au contraire, ces bruits font partie de son quotidien et peuvent donc le rassurer lorsqu’il s’endort.

Pensez-y : mettre en place de bonnes habitudes de sommeil et éviter les comportements empêchant ou retardant son endormissement c’est aider bébé à s’endormir et à mettre en place un rythme veille-sommeil.

D’autres troubles chez le bébé et l’enfant existent néanmoins. Si vous relevez un temps et une qualité de sommeil moindre chez votre enfant sans parvenir à détecter la raison, contactez un pédiatre ou votre médecin traitant.

 

Source images

  • Freepik
  • Pixabay

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
xmail
Chloé
Passionnée par le monde mystérieux du sommeil, je suis rédactrice web SEO pour Goodnight.life, le guide incontournable pour tous ceux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs nuits. 💤 Grâce à ma veille permanente, je vous offre des articles approfondis sur les troubles du sommeil, les méthodes éprouvées pour un repos optimal et les innovations récentes dans le domaine. Mon credo ? La pertinence de l'article et la fiabilité des sources, le tout pour vous fournir les clés d'un sommeil réparateur. 🗝️

articles similaires

calmosine sommeil bio : la solution relaxante pour le repos naturel de l'enfant
Les troubles du sommeil chez l'enfant se manifestent de différentes façons : difficultés à s'endormir, réveils nocturnes, réveils matinaux précoces...…
Lire l’article
bébé de 10 mois : instaurer une routine de sommeil efficace
Accompagner son bébé dans son développement, c'est commencer par établir une bonne routine. Comprendre son rythme de sommeil et ses…
Lire l’article
comptines douces pour dormir : le secret des berceuses qui endorment les enfants
Dans une routine de coucher calme avec son bébé, les comptines et les berceuses pour dormir ont toute leur place.…
Lire l’article
réveiller son enfant pour l'école : choix du réveil et routine de coucher pour des matins calmes
Qu'elle est symbolique cette première rentrée ! Eh oui ! Votre bout de chou est déjà bien grand et sa…
Lire l’article

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
La boutiqueBannière
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories

De nombreuses personnes partagent leurs expériences de sommeil, rejoignez-les !