pourquoi il ne faut pas trop dormir ?

Vous êtes probablement conscient des conséquences néfastes d'un manque de sommeil sur votre santé, mais êtes-vous au courant que dormir en excès peut également être un indicateur d'un trouble du sommeil ? C'est ce que les spécialistes appellent "l'hypersomnie", un trouble rare, mais aux conséquences sur la santé bien réelles.
21 Août. 2023
Romane
Temps de lecture : 6 minutes

Inquiet à l'idée de dormir trop ou trop peu, vous vous interrogez sur la durée idéale du sommeil pour rester en forme ? Nous faisons le point sur la durée du sommeil idéale tout en mettant en évidence les risques liés à un excès de sommeil.

Quelle est la durée de sommeil idéale ?

Il n’existe aucune règle concernant la durée du sommeil des adultes. Si la plupart des experts s’accordent sur la durée de 7 à 8 heures, il faut garder à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une moyenne. Certaines personnes ont besoin de passer 10 heures au lit, tandis que d’autres peuvent facilement se contenter de 6 heures.

Par ailleurs, quand on accumule une dette de sommeil depuis plusieurs nuits, il est tout à fait naturel de ressentir le besoin de dormir plus longtemps pour rattraper la fatigue accumulée. Aussi, de nombreux facteurs peuvent influencer la durée du sommeil en général : l’âge, l’activité, le rythme de vie, mais également l’état de santé. De manière générale, le nombre d'heures de sommeil tend à diminuer à différents stades de la vie : il varie de 9 à 10 heures durant l'enfance, plus de 8 heures chez les jeunes adultes et les adultes d'âge moyen, et se situe autour de 7 heures ou moins chez les personnes âgées.

Si toutefois vous ressentez le besoin de dormir plus de 9 heures par nuit, il est possible que vous fassiez partie de la catégorie des "gros dormeurs" et que vous puissiez être atteint d'un trouble du sommeil connu sous le nom d'hypersomnie.

Alors que le manque de sommeil et l'insomnie sont des termes familiers à tous, leur opposé direct, l'hypersomnie, demeure bien plus méconnu. Cette maladie, peu répandue, se manifeste généralement avant l'âge de 30 ans.

Qu'est-ce que l'hypersomnie (le fait de trop dormir) ?

L'hypersomnie idiopathique est une maladie rare dont l'origine demeure inconnue et dont la fréquence n'est pas encore clairement établie. Ce trouble se caractérise par un besoin excessif de sommeil, que ce soit pendant la nuit et/ou le jour. Les personnes atteintes peuvent dormir pendant de longues périodes, dépassant les 9 heures de sommeil, et faire des siestes de 2 à 3 heures l'après-midi.

Très souvent, l'hypersomnie se manifeste par les éléments suivants :

  • Un nombre excessif d'heures de sommeil quotidiennes ;
  • Des grasses matinées récurrentes (allongement du temps de sommeil plus de 10 h par jour) ;
  • Une fatigue constante qui pousse à dormir davantage ;
  • Une difficulté voire une incapacité à se lever le matin ;
  • Des somnolences ressenties au cours de la journée.

Le fait de trop dormir peut être préoccupant. Il est donc recommandé de consulter rapidement un médecin pour obtenir un diagnostic. La première étape du diagnostic de l'hypersomnie consiste en un examen clinique et psychologique. Par la suite, des tests supplémentaires sont réalisés pour mieux caractériser l'hypersomnie et déterminer sa cause sous-jacente.

Quelles sont les causes de l'hypersomnie ?

Trop dormir n'est pas synonyme d'un sommeil de qualité. L'hypersomnie est fréquemment associée à la dépression, à un manque de sommeil, à un décalage horaire, à l'obésité, à la prise de certains médicaments et à certaines pathologies. En effet, elle peut être liée à des affections particulières comme la narcolepsie, l'apnée du sommeil ou le syndrome de Kleine-Levin (KLS).

Quelle qu'en soit la cause, le fait de dormir trop longtemps peut avoir des conséquences néfastes tant pour la qualité de vie que pour la santé à court, moyen et long terme.

Trop dormir, quelles sont les conséquences après des nuits trop longues ?

L'hypersomnie est un trouble du sommeil difficile à gérer pour les personnes qui en souffrent, car ses symptômes ont un impact sur leur vie quotidienne. Trop dormir peut effectivement conduire à :

  • Une somnolence diurne ;
  • Une fatigue persistante ;
  • Une diminution de la vigilance ;
  • Des troubles de l'humeur ;
  • Une prise de poids (liée au manque d'activité).

Des études ont montré que dormir trop longtemps peut favoriser le développement de certaines pathologies. D'une part, un excès de sommeil peut augmenter le risque de développer un diabète de type 2 ou une maladie cardiovasculaire. Les résultats de cette étude mettent en évidence que les personnes dormant plus que la moyenne (entre 10 et 18 heures par nuit) présentent un risque de maladies cardiovasculaires près de 7,2 fois supérieur à celui des personnes bénéficiant d'une durée de sommeil normale.

De plus, des chercheurs de l'université d'Essen en Allemagne ont mené une étude qui met en évidence que certains troubles du sommeil, comme l'hypersomnie, augmentent le risque accru de souffrir d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Ainsi, un trop-plein de sommeil peut avoir des conséquences graves sur votre état de santé. Si vous pensez être touché par ce trouble du sommeil, il vous est recommandé de consulter rapidement un médecin afin d'en identifier la cause.

Comment se soigne l'hypersomnie ?

Il n'existe pas de traitement spécifique pour guérir ce besoin excessif de dormir. Toutefois, il est possible de traiter les symptômes associés de l'hypersomnie tout en évitant ses conséquences néfastes sur la santé.

Un médecin peut prescrire des traitements stimulants pour améliorer la vigilance du patient et réduire la tendance à somnoler en journée. Ces traitements peuvent inclure des médicaments comme le Modafinil ou le Méthylphénidate. Ces derniers permettent de réduire l'envie de dormir à tout moment et de résister plus facilement au sommeil. De plus, un traitement thérapeutique nommé Oxybate de sodium peut également être prescrit. Il agit principalement sur le système nerveux et permet d’augmenter le sommeil profond.

Dans certaines situations, on peut également envisager une prescription de mélatonine le soir pour réguler les cycles du sommeil, ou l'utilisation de la luminothérapie le matin. Cette dernière aide à prévenir l'apparition de l'ivresse du sommeil, qui se manifeste par un comportement confus au réveil.

Comment prévenir l'hypersomnie ?

Comment prévenir l'hypersomnie ?

Si vous avez l'impression de ne pas profiter d'un sommeil de qualité et qu'il vous est difficile de vous lever après 7 heures de sommeil, rassurez-vous, quelques conseils sont bons à prendre pour passer moins de temps au lit !

Etablissez une routine de sommeil

Établir des horaires réguliers pour se coucher et se lever est un principe fondamental pour un sommeil de qualité. En effet, se coucher et se lever à la même heure est tout aussi important que de dormir suffisamment. Cette habitude s'avère indispensable pour rester en bonne santé et prévenir les problèmes de sommeil.

💡 Saviez-vous que l'horloge biologique interne jour un rôle essentiel dans la gestion des rythmes de sommeil et d'éveil ? 

Le fait de vous coucher, et/ou de vous lever à heures différentes d'un jour à l'autre, peut perturber votre rythme circadien naturel. En revanche, maintenir des horaires de coucher et de lever réguliers apporte de nombreux bienfaits sur votre santé. Au réveil, vous vous sentirez plus reposé, en forme et en meilleure capacité à affronter les défis de la journée.

En plus de suivre un traitement contre l'hypersomnie, établissez donc une heure régulière pour vous coucher et vous lever. Respectez cette routine en programmant un ou plusieurs réveils pour vous assurer de bénéficier d'une durée de sommeil optimale (7 à 8 heures par jour).

💡 Conseil : Pour éviter de perturber vos cycles, essayez de suivre votre routine de sommeil même le week-end en vous couchant et en vous levant aux mêmes horaires que la semaine.

Faites une sieste si la nuit a été agitée !

Si vous ressentez le besoin de compenser un manque de sommeil, accordez-vous une sieste de 15-20 minutes avant 15 h pour recharger vos batteries ! Ce temps de repos est bénéfique pour vous procurer de l'énergie, améliorer votre mémoire et stimuler votre capacité d'apprentissage.

Prendre l'habitude de faire une sieste chaque jour permet d'éviter d'avoir des dettes de sommeil qui pourraient vous pousser à dormir davantage la nuit suivante. Cependant, veillez à ce que la sieste ne soit pas trop longue, au risque de compromettre le temps et la qualité du sommeil lors de la nuit à venir.

Evitez de rester trop longtemps dans le lit !

Les gros dormeurs, ou les personnes qui dorment plus de 10 h par jour, ont tendance à passer beaucoup de temps au lit. Pour éviter de dormir beaucoup et lutter contre la fatigue, sortez tout de suite de votre lit ! Choisissez, par exemple, un sport qui vous plait et consacrez-y du temps pour tonifier votre silhouette et améliorer votre bien-être ! Une activité physique régulière est notamment recommandée pour réduire les risques de développer des maladies cardiovasculaires et de l'obésité.

En quittant rapidement le lit et en vous engageant dans une activité physique plaisante, vous contribuerez à maintenir un équilibre sain entre le sommeil et l'activité éveillée !

Exposez à la lumière naturelle le matin

Dès que votre réveil se déclenche, levez-vous immédiatement et exposez-vous à la lumière naturelle. Cette exposition peut contribuer à réguler votre rythme biologique et à vous maintenir éveillé durant la journée. Si possible, sortez à l'extérieur ou ouvrez vos volets pour laisser entrer la lumière du jour dans votre chambre. Votre envie irrépressible de dormir disparaitra et vous serez prêt à affronter une nouvelle journée !

A noter également : avant d'aller vous coucher, évitez l'utilisation d'écrans (smartphones, ordinateurs, télévisions...). Ces derniers émettent une lumière bleue qui perturbe la production de mélatonine, une hormone essentielle pour réguler vos cycles de sommeil. Il est donc préférable de limiter l'exposition aux écrans avant le coucher et de privilégier une activité ressourçante pour bien dormir !

Couchez-vous lorsque la fatigue se fait ressentir

Enfin, dès que vous ressentez des signaux comme des bâillements, une baisse d'attention ou des paupières lourdes, n'hésitez pas à vous coucher immédiatement !

Le sommeil se compose de plusieurs cycles d'environ 90 minutes chacun. Si vous manquez le premier cycle, vous devrez attendre le suivant, qui se produira dans environ 90 minutes. Lorsque vous ressentez le besoin de dormir, ne tardez pas à vous coucher, car cela pourrait perturber votre horloge biologique.

Si malgré ces conseils vous n'arrivez toujours pas à réduire votre temps de sommeil, consultez rapidement un médecin pour réaliser un diagnostic et obtenir un traitement adéquat. Trop de sommeil peut avoir de graves conséquences sur la santé. Il est donc important de prendre des mesures pour préserver votre état de santé.

 

Source images

  • Banque d'images Canva

Etudes

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Romane
Après 7 ans d'études en gestion d'entreprise et en marketing, j'ai choisi de me spécialiser dans un domaine qui me passionne : la rédaction spécialisée dans les thématiques santé / beauté. J'ai longtemps souffert de troubles du sommeil dus à un stress chronique. Consciente que nos modes de vie modernes affectent chacun d'entre nous, j'ai décidé de partager les solutions efficaces que j'ai découvertes pour promouvoir le bien-être. On ne le répétera jamais assez, le sommeil est indispensable à notre santé physique et notre santé mentale. Je vous invite donc à consulter mes articles pour retrouver des nuits sereines !
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

ton rendez-vous gratuit et douillet 2 matins par semaine

2 jours par semaine, on prend le café ensemble pour te parler de l'actualité du sommeil, te donner de nouveaux conseils sommeil, t'informer sur les innovations en matière de sommeil et de bien-être, et bien plus.

articles similaires

rôle et bienfaits de la phase de sommeil paradoxal
Le sommeil paradoxal est la phase la plus intrigante du sommeil. Elle reste aussi importante que le sommeil lent et…
Lire l’article
suivi du sommeil : comprendre sa façon de dormir pour des nuits plus réparatrices
Le sommeil occupe environ un tiers de votre vie. Il semble donc important de savoir ce qu'il se passe pendant…
Lire l’article
le sommeil, un phénomène complexe et fascinant
Le sommeil est un état naturel qui occupe un tiers de notre vie. Chaque nuit, nous nous endormons et nous…
Lire l’article
combien d’heures de sommeil avons-nous besoin pour être en forme ?
Entre les lève-tôt et les couche-tard, aucune différence sur la durée totale de sommeil. Pour les adultes, les scientifiques s'accordent…
Lire l’article
1 2 3 6

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories