quel est le taux d'humidité idéal dans une chambre à coucher saine ?

Dans la maison et notamment dans la chambre à coucher, on parle souvent de la température idéale, mais qu'en est-il de l'humidité ? Loin des idées reçues, l'humidité est nécessaire au bon équilibre de l'air ambiant dans l'habitation et la diminuer au maximum n'est pas la meilleure solution.
2 Mar. 2024
Chloé
Temps de lecture : 4 minutes

Sensiblement variable, l'excès ou le manque d'humidité dans un logement est souvent ressenti sur les habitants des lieux et... les murs. Or, pour la chambre, contrôler le taux d'hygrométrie est d'autant plus important pour un sommeil plus sain et réparateur.

Quel est le bon taux d'humidité relative pour un air ambiant plus sain ?

Pour une chambre à coucher, le taux d'humidité idéal se situe entre 40 % et 60 %. Ce niveau optimal contribue à prévenir le développement de moisissures, d'acariens et d'autres allergènes susceptibles de nuire à notre bien-être respiratoire et à notre confort.

💡 L'humidité de la chambre de bébé doit être comprise entre 45 % et 55 % selon les pédiatres pour une température de 20 °C en moyenne.

Notez que l'humidité relative est un indicateur essentiel pour évaluer la qualité de l'air dans les intérieurs. Elle représente la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air par rapport à la quantité maximale que l'air peut contenir à une température donnée.

Comment mesurer le taux d'humidité dans sa chambre ?

L'hygromètre est l'outil indispensable pour connaître précisément le taux d'hygrométrie dans votre chambre. Ce petit appareil, disponible sous forme numérique ou analogique, mesure le niveau d'humidité relative de l'air ambiant. Dans votre chambre, placez-le sur une commode ou une table de chevet. Pour des mesures fiables et une meilleure circulation de l'air autour de l'hygromètre, évitez de l'installer près d'une porte, d'une fenêtre ou d'un radiateur.

L'utilisation d'un hygromètre est simple. Une fois installé dans la pièce, il affiche le pourcentage d'humidité relative. Cette mesure vous permettra de savoir si l'air est trop sec, trop humide ou si le taux d'humidité se situe dans l'intervalle idéal compris entre 40 et 60 %.

💡 Température et humidité étant étroitement liées, pensez à installer un thermomètre dans votre chambre.

Comment faire varier le taux d'humidité dans sa chambre ?

En fonction des résultats transmis par l'hygromètre, vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour ajuster le taux d'humidité dans votre chambre. Vous garantirez ainsi une qualité d'air optimale pour votre santé et votre confort nocturne.

Comment faire varier le taux d'humidité dans sa chambre ?

Diminuer l'humidité dans une chambre à coucher trop humide

Si le taux d'humidité de votre chambre dépasse les 60 %, l'air devient trop humide. Trop élevé, ce taux favorise l'apparition de moisissures sur les murs et les meubles, ainsi que la prolifération d'acariens. Votre pièce n'est donc plus saine.

Pour réduire l'humidité ambiante, le premier réflexe est d'aérer votre chambre au moins 10 minutes par jour, idéalement le matin. Ce geste simple permettra de renouveler l'air, diminuer l'humidité et éviter qu'elle ne s'installe de nouveau.

L'installation de certaines plantes dans la chambre peut aussi réduire l'humidité ambiante. Le lierre, par exemple, est particulièrement adapté.

💡 En hiver, la condensation sur les vitres de la chambre est un signe qui ne trompe pas : la pièce est trop humide.

L'utilisation d'un déshumidificateur d'air permet d'extraire les particules d'eau présentes en abondance dans l'air. Pour une utilisation optimale, veillez à vider régulièrement son réservoir. Autrement, pensez à nettoyer votre système de ventilation. Si vous n'en avez pas, envisagez une installation le plus rapidement possible.

Augmenter le taux d'humidité dans un espace nuit trop sec

À l'inverse, si l'air de la chambre est trop sec, avec un taux d'humidité inférieur à 40 %, les dormeurs peuvent ressentir des gênes respiratoires ou des irritations de la peau et des yeux. Pour augmenter l'humidité, l'humidificateur d'air est la solution la plus adaptée. L'appareil diffuse de la vapeur d'eau ou des micro-gouttelettes d'eau dans l'air, permettant d'atteindre un niveau d'humidité confortable.

Il existe différents types d'humidificateurs (à vapeur froide, à vapeur chaude, ultrasonique). Chacun ayant ses avantages et ses fonctionnalités, comparez les prix.

Pourquoi est-il important d'avoir le bon taux d'humidité de l'air dans une pièce à coucher ?

Nous avons vu qu'un taux d'humidité supérieur à 60 % comme inférieur à 40 % n'est pas sain pour dormir dans une chambre. Par ailleurs, retenez que ces mesures concernent toutes les pièces de la maison. Donc, si vous dormez dans le salon, il est tout aussi important de connaître le taux d'humidité. Alors, pourquoi ? Ce n'est pas seulement une question de santé.

Des nuits plus réparatrices dans une maison saine

Au-delà d'un impact sur la santé respiratoire des personnes sensibles, un bon air dans les pièces joue directement sur le sommeil. Avec un taux d'humidité trop élevé dans la chambre, les draps restent moites et froids. En plus de ne pas être sain, c'est très désagréable. Face à cet inconfort, vous risquez de vous retourner sans arrêt la nuit, retarder votre endormissement et inévitablement, ne pas avoir suffisamment de sommeil réparateur.

Préserver la santé des personnes sensibles grâce à une bonne hygrométrie

Pour vous et les personnes dites "sensibles" (bébé, personne âgée, asthmatique, allergique, souffrant de maladie respiratoire et femme enceinte), les risques sont :

  • Une pièce trop sèche : aggravation des symptômes de l'asthme et des allergies, maux de tête, irritations oculaires ou pulmonaires, soif nocturne ;
  • Une pièce trop humide : mauvaises odeurs, détérioration de l'habitation (fissures dans les murs...), développement de maladies comme l'asthme et des problèmes respiratoires.

Aussi, comprenez qu'une mauvaise régulation de l'humidité dans une maison engendre des problèmes sanitaires, esthétiques et structurels pour les habitants et le foyer.

Faire des économies d'énergie

Contrôler le taux d'humidité dans son intérieur peut également vous aider à faire des économies d'énergie significatives. Un air correctement humidifié est plus facile à chauffer, car l'humidité contient de la chaleur. En hiver, augmenter légèrement l'humidité de l'air peut vous permettre de baisser le thermostat de votre chauffage, réduisant ainsi votre consommation d'énergie et vos factures. Au contraire, en périodes plus humides, utiliser un déshumidificateur pour extraire l'excès d'humidité peut rendre l'air plus frais, limitant le besoin de climatisation.

 

Source images

  • Banque d'images Canva

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez votre avis sur les réseaux !
Chloé
Passionnée par le monde mystérieux du sommeil, je suis rédactrice web SEO pour Goodnight.life, le guide incontournable pour tous ceux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs nuits. 💤 Grâce à ma veille permanente, je vous offre des articles approfondis sur les troubles du sommeil, les méthodes éprouvées pour un repos optimal et les innovations récentes dans le domaine. Mon credo ? La pertinence de l'article et la fiabilité des sources, le tout pour vous fournir les clés d'un sommeil réparateur. 🗝️
Chroniques du sommeil - 2 matins par semaine dans ta boîte mail

ton rendez-vous gratuit et douillet 2 matins par semaine

2 jours par semaine, on prend le café ensemble pour te parler de l'actualité du sommeil, te donner de nouveaux conseils sommeil, t'informer sur les innovations en matière de sommeil et de bien-être, et bien plus.

articles similaires

comment bien ranger sa chambre ? 7 astuces pour ranger sa pièce facilement
Une chambre bordélique vous parle sans doute... Qu'il s'agisse de la pièce à coucher de votre ado, de votre frère…
Lire l’article
quelles solutions contre un lit qui grince : 12 techniques pour rendre une literie silencieuse
Vous vous couchez tranquillement dans votre lit, prêt à vous endormir après une longue journée, mais à peine vous tournez-vous…
Lire l’article
8 plantes à mettre dans sa chambre à coucher pour des nuits plus saines
Non, installer des plantes dans sa chambre à coucher n'est pas dangereux pour votre santé. Loin de cette idée reçue,…
Lire l’article
comment bien dormir quand il fait froid ?
C'est confirmé, nous avons tendance à dormir plus longtemps lorsque les températures sont fraîches. Cependant, lorsque le froid s'installe, les…
Lire l’article

Soyez les premiers informés des dernières actualités
sur le sommeil 😴

Parce que le sommeil c’est du sérieux.
Abonnez-vous à notre newsletter pour être certain de ne jamais manquer une bonne astuce pour améliorer votre sommeil.

Promis, on n’envoie pas d’emails après 18h.
Logo Blanc
GOODNIGHT.LIFE fournit des informations et des ressources pour permettre aux personnes de prendre des décisions plus avisées en matière de sommeil, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles.
annuaires des spécialites
Cliniques du sommeil

Je suis un professionnel de santé
catégories